L'anglage, une métamorphose esthétique

«L’anglage est une finition particulièrement minutieuse qui participe grandement à la beauté du mouvement. Il souligne le pourtour des pièces d’horlogerie et crée un jeu de reflets. Fait à la main, il exalte l’authenticité de l’art horloger».

Selon la tradition horlogère, l'embellissement des composants est aussi prestigieux que les complications d'un mouvement. En effet, comme dans beaucoup de domaines tels que la gastronomie ou l’art, la différence se fait grâce à la technique utilisée et le souci du détail, ceci est essentiel afin d’obtenir un produit parfaitement exécuté et bien fini. 

De ce fait, l'anglage a été une véritable révélation. Le fait de pouvoir transformer de mes mains une pièce brute en un composant fini, ennobli la montre et donne une entière satisfaction. La décoration est ce qui est le plus fascinant dans la réalisation d'une montre AkriviA.

Lors de la réalisation de mon premier angle rentrant, je me suis demandé à quoi cela sert-il ? pourquoi tant d’efforts? Lorque j’ai vu le résultat final, je me suis dit que ça en valait largement la peine. Par la suite, j’ai voulu reproduire cela et aujourd’hui l'angle rentrant est la finition qui caractérise le plus les montres AkriviA et qui reflète le mieux l'approche de l’horlogerie genevoise. Au-dela des complications utilisées, nos garde-temps répondent à un choix esthétique personnel à travers leurs finitions, le poli miroir illustre bien cela.

Nous remarquons de plus en plus que l’horlogerie traditionnelle se perd pour laisser la place à l’industrialisation. Les angles rentrants nous rappellent ces ingénieurs du temps passé qui à travers leurs exploits ont fait de l’horlogerie un art. Le coin doit être vif, non émoussé ni arrondi, pour être digne d’un travail manuel de la plus haute qualité. Cette terminaison relève le degré de maîtrise du fait main qui, dans tous les cas, confère au mouvement un caractère inimitable.